Améliorer en continu la durabilité sur une exploitation agricole fructueuse spécialisée dans la culture de pommes de terre

Hof ten Bosch est une exploitation agricole qui produit des pommes de terre rentables et de première qualité destinées à la production de chips. Jan et Josse Peeters adoptent des pratiques agricoles durables:

Maintenir la fertilité du sol et réduire son érosion

La fertilité des sols est maintenue à l'aide d'une rotation des cultures sur quatre ans, comprenant des pommes de terre, du blé, des betteraves sucrières et de l'orge, et grâce à l'utilisation du colza de printemps comme culture d'engrais vert. Le risque d'érosion de la surface a été réduit de 90 % grâce à la mise en place de microbarrages au moment de la plantation et du buttage.

Utiliser des plants de pommes de terre sains et certifiés

Ces pommes de terre sont exemptes de virus et de maladies bactériennes, elles se distinguent par leur vigueur, une implantation précoce, des rendements et potentiels de rendement supérieurs.

Suivre les principes de gestion des maladies et de la résistance

Cela implique notamment l'application du produit Monceren afin de contrôler le Rhizoctonia, l'utilisation de plants de pommes de terre sains et certifiés et de cultivars résistant au Phytophthora ainsi que l'application de quatre fongicides présentant six modes d'action différents permettant de contrôler le Phytophthora.

Minimiser les effets secondaires des pratiques agricoles sur les cultures voisines

L'impact des pratiques agricoles sur le voisinage a pu être limité efficacement grâce à une intensification des efforts visant à réduire l'érosion et la dérive de la surface grâce à l'utilisation de microbarrages, de techniques anti-érosion au moment de la plantation et du buttage. . D'autre part, on utilise des buses à faible dérive ainsi que des applications à des vitesses de vent faibles et guidées par les prévisions météorologiques locales.

Récolter et stocker les pommes de terre de manière à préserver leur haute qualité

Cet objectif est atteint par le développement de la pelure 2 à 3 semaines avant la récolte à l'aide d'un procédé de dessiccation chimique, par la récolte mécanique des pommes de terre à peau ferme, par temps sec et à des températures d'au moins 15 °C, par une manipulation en douceur en observant des hauteurs de chute inférieures à 5 cm afin de prévenir toute meurtrissure et à l'application de conditions de stockage idéales pendant une période maximale de 8 à 9 mois après la récolte dans un local parfaitement isolé, à une température de 4 °C.
Copyright © Bayer AG